Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Journée de la paix
Actions sur le document

Journée de la paix

 

Chaque année, le 21 septembre a été désigné par l’Organisation des Nations unies (ONU) « Journée internationale pour la paix ». À cette occasion, [notre ville/commune] a décidé d’arborer le drapeau de la paix sur son/ses bâtiment(s) communal(aux). Avec ce symbole reconnu mondialement, nous souhaitons attirer l’attention sur les initiatives internationales en faveur d’un désarmement nucléaire global, qui doit être mis en œuvre le plus rapidement possible étant donné le contexte sécuritaire international actuel.

Les armes nucléaires sont des armes de destruction massive. Elles frappent de manière arbitraire et ont des conséquences catastrophiques sur les personnes, les infrastructures, la nature et la biosphère, sans compter les effets des radiations qui peuvent se manifester pendant des décennies. Avec le dérèglement climatique, les armes nucléaires constituent aujourd’hui la plus grande menace existentielle pour l’humanité et les écosystèmes.

Pour faire face à cette menace, 62 pays ont déjà adhéré au Traité des Nations unies sur l’interdiction des armes nucléaires (TIAN). Ce traité est entré en vigueur le 22 janvier 2021, rendant les armes nucléaires officiellement illégales au regard du droit international (comme c’est le cas pour les armes chimiques et biologiques depuis des années).

Malheureusement, notre pays n’a toujours pas adhéré à ce traité. Au contraire, entre 2022 et 2024, la Belgique participera au projet de modernisation des bombes nucléaires étatsuniennes stockées depuis 1963 dans la base militaire de Kleine-Brogel, dans l’opacité la plus totale. Les bombes actuelles seront remplacées par une nouvelle variante plus précise et dont la puissance est modulable. Par conséquent, ces armes seront plus faciles à déployer. L’augmentation de la capacité de déploiement des armes nucléaires est une évolution extrêmement dangereuse, rendant la possibilité d’utiliser une arme nucléaire encore plus grande.

C’est pourquoi les villes et communes belges s’expriment à l’occasion cette Journée internationale en faveur de la paix en demandant que notre pays respecte ses engagements en matière de désarmement nucléaire, en refusant de stocker des bombes nucléaires étatsuniennes sur le sol belge et en redoublant d’efforts en vue de l’adhésion de notre pays au TIAN.

En poursuivant cette initiative, le gouvernement traduira la volonté de la population belge en action politique. En effet, les résultats d’un récent sondage YouGov montrent que 77 % des Belges sont en faveur d’un désarmement nucléaire global et d’une adhésion de la Belgique au TIAN.

Plus d’informations disponibles sur le site https://www.journeedelapaix.be/